Chants Sacrés en Méditerranée 2010

AFFICHE_CSM2010.png
La XIX° édition du cycle de concerts "Chants Sacrés en Méditerranée" se déroulera du 1er au 24 octobre 2010 en Provence et en Méditerranée. Le programme musical révèle toute la richesse d'un paysage musical faisant partie intégrante des trois cultes associés au Livre et au-delà. Faire découvrir, promouvoir, échanger des patrimoines musicaux en provenance du nord et du sud de la Méditerranée autour d'une thématique commune, tel est l'enjeu artistique annuel. 

Téléchargez le calendrier des concerts (en format .pdf)



L'association ECUME est heureuse de vous présenter les 8 ensembles retenus dans le cadre de la XIX° édition des "Chants Sacrés en Méditerranée". Tous ont répondu avec enthousiasme à la thématique "Comme l'eau qui coule...". Nous vous proposons de découvrir notre programme accompagné d'extraits sonores d'artistes turcs, croates, grecs, bulgares, français, espagnols, algériens et italiens.

“Comme l’eau qui coule…”

L’eau, la vie…
Abreuvant notre quotidien, l’eau jouit d’un statut exceptionnel dans notre imaginaire. Source de toute existence, la mer maternelle nourrit la terre, comme le fait le fleuve, et le poisson est le fort symbole de la nourriture inépuisable. Nourricier aussi le courant qui féconde les cultures, et plus encore vital le puits salvateur. L’eau peut alors devenir le symbole de la vie que le ciel nous accorde, de la sagesse que délivre le maître spirituel.

L’eau est également la voie vers la pureté et, des ablutions au baptême, est créditée du pouvoir de régénérescence, de départ dans une nouvelle vie. Elle est parfois l’instrument de la colère divine, qui tend à balayer de la terre l’impureté humaine. Et c’est le déluge fondateur, la tempête qui met Jonas face à son destin, l’inondation ambigüe, qui apporte tour à tour le limon fertile ou la désolation.

Et c’est l’eau apprivoisée, fleuve qui relie les hommes, aux rives duquel s’épanouit la nostalgie de la patrie lointaine, source et fontaine qui polarise la vie de la communauté, rigole du jardin secret, rivière qui quadrille le paradis d’Adam comme celui de la vie éternelle.

C’est enfin l’eau des larmes, des regrets, de la demande de pardon, de la douleur incarnée.

L’eau se chante. Le murmure de la source, le fracas des vagues, la pluie bienfaisante, ont leur musique inspirante. L’homme prend le relais et chante l’eau, l’évoque et l’invoque. Son rôle dans les rituels amène la mélodie, le poème. La parabole s’en empare, l’amour s’en mêle. Autour de notre lac méditerranéen, la rareté de l’eau lui donne un prix et exalte le symbole.

Chaque culture alors cultive le chant sacré du liquide divin.

maye_300_WEB.jpg

CHANTS D'ASIE MINEURE

"Le flot sacré"

Theodora ATHANASIOU (Voix et Lavta) 
Evgenios VOULGARIS (Voix, Yayli tanbur, Kemenche et Oud) 
Markos SKOULIOS (Ney et Oud)
Sergios VOULGARIS (Percussions)
© Lambros LOGOTHETIS

La présence grecque en Asie Mineure est fort ancienne. Pour preuve, les récits de l'Illiade en faisait déjà référence.
L'ensemble MAYE propose de mettre en exergue un patrimoine musical unique, se symbolisant par la rencontre de la musique d'Orient et de la tradition grecque. Pour ce faire, des chants et improvisations musicales issus des différentes régions et cités qui jalonnent la Mer Égée rendront hommage à cette dernière, élevée au rang sacré par ses nombreuses références mythologiques et allégoriques.


L'ENSEMBLE MAYE
Cet ensemble, spécialement constitué pour ce programme musical, regroupe des musiciens, musicologues et ethnomusicologues du Département de Musique Traditionnelle de l'Institut Technologique d'Épire à Arta en Grèce. En utilisant des instruments authentiques locaux, l'ensemble interprète de manière contemporaine un répertoire né de la tradition grecque et du Moyen-Orient.

le 1er octobre à 20h30 aux Archives Départementales Gaston Defferre Marseille 3°
le 2 octobre à 18h30 au Conseil Général du Var à Toulon
(avec le Quatuor BALKANES)
le 3 octobre à 17h00 au Théâtre Comoedia d'Aubagne
(avec le Quatuor BALKANES)
le 8 octobre à 20h30 à l'église de la Madeleine de Martigues
(avec le Quatuor BALKANES)

ÉCOUTER UN EXTRAIT/ EXTRAIT SUPPLÉMENTAIRE
Juan CARMONA.jpgFLAMENCO

"Cante de bautismo"


Juan CARMONA (Guitare)
La TONI (Chant)
Paco CARMONA (Guitare)
BANDOLERO (Percussions)



© Nathalie GOUX

Eau de bénédiction, l'eau du baptême est tout un symbole... Ce sacrement évoque à la fois la purification, la re-(naissance) et la mort. Juan CARMONA nous propose une création autour des « Cante de bautismo » issus du répertoire traditionnel de la culture flamenca. Ces chants mettent en abîme toute la force purificatrice, curative et magique de l'eau.

JUAN CARMONA
Guitariste virtuose d'origine gitane, Juan CARMONA s'assure une place de renom dans le monde du flamenco. Il en propose une vision originale, alternant la précision dans la tradition gitane et une ouverture musicale audacieuse. Pour ce programme, il s'entoure d'artistes sévillans, spécialisés dans ce rite de passage.

www.juancarmona.com

le 15 octobre à 21h00 en la Cathédrale Notre-Dame du Bourg de Digne-les-Bains (avec l'ensemble HÂZINELER)
le 16 octobre à 20h30 à la Salle de Spectacles de Septèmes-les-Vallons
le 22 octobre à 21h00 au Théâtre Henri Fluchère de Sainte-Tulle
le 23 octobre à 20h30 à l'église Saint-Laurent de Marseille 2°
(avec l'ensemble HÂZINELER)
le 24 octobre à 18h00 au Temple de Lourmarin


ÉCOUTER UN EXTRAIT / EXTRAIT SUPPLÉMENTAIRE
Miniature de l'image pour Klapa CINKVINA.jpgPOLYPHONIES CROATES

"Si la mer m'était contée"

Miriana DEDIĆ (Soprano)
Livia ŠIKIĆ (Soprano)
Ivana DEDIĆ (Alto)
Danijela KULIĆ-POLJAK (Alto)
Katica MARINOVIĆ (Contralto)

© d.r.

Ce chœur de femmes venu de Split, propose un répertoire a capella qui illustre l'identité vocale de la Dalmatie. Ces chants sont le fruit des brassages et des empreintes laissés par les différentes cultures qui se sont succédées dans les Balkans. Le répertoire proposé comprend des chants tantôt traditionnels, tantôt sacrés, évoquant la mer Adriatique, symbole vivant de richesse, d'abondance mais aussi de la colère divine.

KLAPA ČINKVINA
La KLAPA ČINKVINA est l'un des rares ensembles féminins croates interprétant des chants dalmates qui, jusqu'alors étaient réservés aux chœurs d'hommes. Créé en 2009, ce jeune quintette vocal regroupe des chanteuses talentueuses, avides de partage et profondément animées par cette volonté de faire découvrir l'art polyphonique croate.

le 21 octobre à 20h30 à l'église Saint-Michel de Fuveau (avec l'ensemble HÂZINELER)
le 22 octobre à 20h30 à l'église du Bon Pasteur de Vitrolles

ÉCOUTER UN EXTRAIT / EXTRAIT SUPPLÉMENTAIRE
Miniature de l'image pour Hazineler 1bis.pngCHANTS SOUFIS TURCS

"Sources précieuses"

Ahmed ŞAHIN (Chant, ney)
Mehmet KEMIKSIZ (Chant)
Özer ÖZEL (Tanbur)
Mehmet Fatih ZÜLFIKAR (Percussions)

© d.r.

La musique religieuse constitue un genre tout particulièrement développé au sein de la musique classique turque-ottomane. Elle se compose de deux branches principales : la musique des couvents soufis et la tradition des mosquées. L'ensemble HÂZINELER propose de partir à la découverte des fontaines, rivières et mers du Paradis à travers des chants mystiques, des cantillations et des appels à la prière...

L'ENSEMBLE HÂZILENER
HÂZILENER signifie "trésor" en langue turque. Cet ensemble, créé en 2005, présente lors de ses concerts les perles du monde spirituel émanant du génie de grands penseurs et de grands artistes : de Mevlâna Djalal ud-Dîn Rûmî à Yunus Emre, de Hadji Bektash Velî aux mystiques du XX° siècle, de Dede Efendi à Sa'deddin Kaynak... Constitué de chanteurs et instrumentistes de renom, cet ensemble a suivi l'enseignement des plus grands maîtres de la musique classique turque et perpétue avec fidélité la tradition du style ottoman.
Traduit par Caroline RIERA-DARSALIA - Turquoise Production

www.dinleneyden.com
www.mehmetkemiksiz.com

le 15 octobre à 21h00 en la Cathédrale Notre-Dame du Bourg de Digne-les-Bains (avec Juan CARMONA)
le 16 octobre à 20h30 à l'église d'Ansouis (avec l'ensemble QUATTROCENTO)
le 21 octobre à 20h30 à l'église Saint-Michel de Fuveau (avec la KLAPA CINKVINA)
le 23 octobre à 20h30 à l'église Saint-Laurent de Marseille 2° (avec Juan CARMONA)

ÉCOUTER UN EXTRAIT / EXTRAIT SUPPLÉMENTAIRE
MORA VOCIS_Julie Gallet.png

CHANTS SACRÉS DU MOYEN-ÂGE
"Eaux de sagesse"

Lucie LACOSTE (Soprano)
Annie PARIS (Soprano)
Caroline MARÇOT (Mezzo-Soprano)

© Julie GALLET


MORA VOCIS évoque la musicalité de l'eau autour d'un programme composé de trésors musicaux dont les textes louent l'eau du baptême, l'eau purificatrice et les eaux souveraines du déluge. Aux confins de la poésie, du murmure des voix et du silence, le chant des sources nous rejoint à l'intime. La dynamique de certains motets et conduits du XIII° siècle - tirés des manuscrits de Saint-Martial de Limoges, Montpellier, Florence, Wolfenbüttel et Worcester - évoque la course de l'onde où, dans la spontanéité des cascades, s'entend le rire des eaux. Les voix se mêlent et se dédoublent en un flot perpétuel...

MORA VOCIS
"Mora Vocis" fait référence à une locution latine désignant l'ultime instant où le chantre vocalisait : il faisait alors vivre la musique pour elle-même... Créé à Montpellier en 1989, MORA VOCIS aborde le répertoire du XI° au XIII° siècle avec des chants issus de manuscrits médiévaux d'Europe. Les chanteuses proposent une manière vivante de découvrir notre patrimoine musical en interprétant sans partition la musique vocale du Moyen-Âge comme la musique contemporaine.

http://mora.vocis.free.fr

le 12 octobre à 20h30 au Théâtre du Rocher de La Garde (avec Beihdja RAHAL)

ÉCOUTER UN EXTRAIT / EXTRAIT SUPPLÉMENTAIRE 
Quatuor BALKANES.jpgPOLYPHONIES BULGARES

"Arda : source ardente"

Milena JELIAZKOVA UBEDA (Soprano)
Martine SARAZIN (Soprano)
Marie SCAGLIA (Mezzo)
Milena ROUDEVA (Contralto)

© d.r.

S'inspirant des vertus insoupçonnées de l'eau, le quatuor BALKANES évoque cet élément naturel sous ses facettes plurielles : l'eau sacrée en tant que source de vie et symbole des rituels religieux, l'eau « émotion » qui accompagne nos passions les plus profondes, l'eau génératrice de lien social et enfin, l'eau au coeur des mythes et légendes, sources  d'inspiration de nombreuses fêtes populaires bulgares.

LE QUATUOR BALKANES
Les chanteuses du quatuor BALKANES ont puisé dans le riche répertoire des chants anciens de Bulgarie reprenant les récits immémoriaux bulgares, ainsi que dans leurs compositions originales évoquant l'eau. Ces quatre jeunes femmes, pour qui le chant est un art sensitif, perpétuent la tradition orale millénaire des chants bulgares. Quatre voix féminines, aux timbres fascinants, s'enchevêtrent, s'envolent, effleurent les cimes ou glissent vers les graves les plus sombres, pour s'immerger dans un univers musical chatoyant, venu d'ailleurs.

http://www.balkanes.com

le 2 octobre à 18h30 au Conseil Général du Var à Toulon (avec l'ensemble MAYE)
le 3 octobre à 17h00 au Théâtre Comoedia d'Aubagne (avec l'ensemble MAYE)
le 7 octobre au Palais Ennejma Ezzahra de Sidi Bou Saïd, dans le cadre du Festival MÛSÎQÂT (Tunisie)
le 8 octobre à 20h30 à l'église de la Madeleine de Martigues (avec l'ensemble MAYE)

ÉCOUTER UN EXTRAIT / EXTRAIT SUPPLÉMENTAIRE
Miniature de l'image pour B_RAHAL_WEB_300.jpg

CHANTS ARABO-ANDALOUS

"Fontaines et jardins"


Beihdja RAHAL (Chant, kouitra)
Nourredine ALIANE (Mandoline)
Nadji HAMMA (Oud)
Mokrane BOUSSAID (Alto, mandoline)
Hocine SOUDANI (Derbouka)
Khaled HADDOUCHE (Alto)


© d.r.


C'est la nature printanière, fraîchement éclose et embellie par la rosée, qui est mise à l'honneur dans le programme que nous propose Beihdja RAHAL. Réelle invitation à la promenade dans les jardins verdoyants et fleuris du Paradis où coule le fleuve "Kawter", ces chants arabo-andalous rappellent la fonction vitale, créatrice et sacrée de l'eau vive et pure.

BEIHDJA RAHAL
Beihdja RAHAL a été imprégnée dès son plus jeune âge par les arcanes de la musique arabo-andalouse. Avec sa maîtrise de la kuitra, modèle dérivé du luth arabe, l'algéroise rayonne dans l'interprétation du mode andalou, ce style musical classique qui ne vaut que par l'authenticité et la pureté de son jeu. L'andalou est ici porté à son firmament par la voix cristalline et pleine d'émotion de Beihdja RAHAL. Accompagnée de son orchestre enchanteur, ils reprennent le répertoire classique de la "çanaa" d'Alger.

www.beihdjarahal.com 

le 9 octobre à 20h30 au Théâtre de l'Oeuvre à Marseille 1er

le 10 octobre à 19h00 à l'église de Niozelles
le 12 octobre à 20h30 au Théâtre du Rocher de La Garde (avec l'ensemble MORA VOCIS)

ÉCOUTER UN EXTRAIT / EXTRAIT SUPPLÉMENTAIRE
ENSEMBLE_400_300.jpg

CHANTS LITURGIQUES
"Stella Maris"


Véra MARENCO (Soprano)
Marcello SERAFINI (Vielle)
Aimone GRONCHI (Vielle et chant)
Marie NOTARIANNI (Harpe et orgue)


© d.r.


Symbole de la naissance et de la mort, l'eau renvoie dans la liturgie, à cette dualité à travers laquelle l'homme perçoit sa propre existence.
Du rite du baptême, où dans l'eau meurt l'homme pécheur pour renaître enfant de Dieu, en passant par les larmes de la Vierge au pied de la croix sans oublier le moment extrême de la mort du Seigneur lorsque de son cou jaillit non plus du sang mais de l'eau, nombreux sont les chants évoquant ces passages du Livre Saint. L'ensemble QUATTROCENTO propose d'explorer cette dualité à travers un répertoire musical comprenant des laudes italiennes, des Cantigas de Santa Maria ainsi que des chants français et espagnols.

L'ENSEMBLE QUATTROCENTO
Fondé par des musiciens italiens diplômés des Conservatoires de Musique de Gênes et de Milan, l'ensemble QUATTROCENTO revisite les répertoires médiévaux italiens, espagnols et français. Toutes les œuvres de leur répertoire sont issues de manuscrits et monographies de cette période. Cet ensemble accorde une place prépondérante aux instruments d'époque (vielle, harpe, orgue) afin d'assurer une qualité musicale conforme à l'esprit médiéval.

www.ensemble400.com

le 14 octobre à 20h30 à la salle A. Vespucci de l'Institut Culturel Italien à Marseille 5°
le 15 octobre à 21h00 à l'église Sainte-Julitte de Lançon de Provence
le 16 octobre à 20h30 à l'église d'Ansouis
(avec l'ensemble HÂZINELER)
le 17 octobre à 19h00 en la Cathédrale de Forcalquier

ÉCOUTER UN EXTRAIT / EXTRAIT SUPPLÉMENTAIRE