Estaqu'arts 2011

Conférence-débat : vendredi 3 juin 2011 à 17h00

Villa Bellevue, l'Estaque, Marseille


L'art dans la ville : Pour faire «œuvre» d'hospitalité!



Il devient urgent de fabriquer de l'hospitalité.


Le philosophe Guy Debord en 1962 exprime l'exigence de «changer le monde» et envisage le dépassement de toutes les formes artistiques en utilisant tous les moyens de bouleversement de la vie quotidienne.

Ses adeptes s'orientent rapidement vers une critique de la société du spectacle, qualifiée de «spectaculaire-marchande» pour donner une priorité au «faire ensemble». Ainsi, pour valoriser l'expérience, les situationnistes invitent les citadins à des dérives géographico-poétique.


Moins d'un demi siècle après, les pratiques infiltrant les failles de la ville pour habiter et traverser autrement le monde, se diversifient et s'élaborent comme mot d'ordre (ou de désordre) pour de nombreux artistes.


Ces expériences esthétiques, dont le propre est de construire des situations au cœur du réel, privilégient l'esthétique de la situation, l'espace à vivre, au détriment de l'objet à voir ou à consommer.

Dorénavant, c'est le processus d'élaboration des œuvres qui importe autant, voire plus que la forme produite.

Le contenu de l'œuvre, quant à lui stigmatise les questions de frontières symboliques, d'appartenance aux territoires réels et /ou imaginaires et de libre circulation, et c'est l'espace public qui sera choisi comme lieu de questionnement par de nombreux artistes.

Ainsi, les enjeux et de l'altérité et du partage de l'espace sont omniprésents dans les créations contemporaines et les travaux d'artistes tentent de faire écho aux situations sociales et critiques.


Témoignant d'attitudes sensibles et imaginatives, les artistes vont dessiner le lieu de cette nouvelle interface entre l'art, la société et le lieu de rencontre avec les publics et tisser des liens entre champs manifestes et voies alternatives pour qualifier, valoriser et activer de nouveaux environnements.



Florence Morali, pour Estaqu'arts le 3 juin 2011


Télécharger le compte-rendu.



Florence Morali est coordonnatrice de l'option Design à l'École Supérieure d'Art de Toulon, présidente de l'association "Cultures du Cœur", membre du comité d'experts arts vivants de la DRAC et responsable de la Licence pro "Management des projets artistiques et culturels" à l'Université de Toulon.